Ivre de lune

)fvvvvv

Ivre de lune

Là-haut, en bas,
À l’est, à l’ouest,
Surtout à l’Ouest,
Toujours les notes
Sur les cordes.
Quantique.

Là est partout
Mais toujours
En silence,
L’âme au bord du tout
Le vers au bord du livre
Ivre de lune.

.


.

Instant

Dépêchez-vous
Dépêchez-vous de penser
Dépêchez-vous de penser à vivre
Dépêchez-vous de vivre.

Rousse, pleine ou noire,
La Lune peut enivrer
Ceux qui savent la voir.

Au-delà du miroir ;
Le moment infidèle
Aux explications.

.


.

La Lune sait ce que tu fais.
Intention de chaque nuit
De dire la vérité
Au rocher habitué au ressac.

Permettez que je vide mon sac.
Urne ou amphore, peu importe la mort,
L’âme surfe, vagabonde et marque.
Tout rêveur ; même l’insomniaque.

Le pays de la prose en vrac
A pour symbole la Lune.
Demandez à Li Po sa fortune,
Elle repose dans le lac…

.

.


.

.

Les marais, la brume.
La brume sur les marais.
Pendant que le monde dort,
les menhirs s’enrhument
À l’ombre du croissant de lune
Ô nuit solitaire,
Offre-moi un vers.

….

Ivre de lune © 2013-2015
Textes protégés, reproduction interdite.

.

Que l’on jette en prison
Le dernier poète
Qui dévisse les clous,
Le dévoreur de déraison
Qui tord les verbes au-delà
Des bancs.
La geôle couleur de lune
Ne le fera jamais dévier.

 

 

Ivre de lune, suite © juin 2019