Vers d’arbres verts

Ce matin, une amie bretonne m’adresse gentiment une photo de son pommier en fleurs… Ce soir, tout à fait par hasard, je ressors un livre intitulé “l’arbre en poésie “, recueil rassemblant les poèmes de différents auteurs autour du sujet de l’arbre ; je l’ouvre et le parcours délicieusement.

Très vite, je m’arrête sur une création qui d’emblée me “parle” par sa simplicité. Cette poésie, je la sens proche.
Et puis, je regarde son auteur : Eugène Guillevic. Pas d’erreur, les affinités sont toujours un mystère qui envahit ma sensibilité d’une émotion joyeuse…

Mais de retour sur terre, il n’y a pas mieux
Que le concret de l’arbre
Pour le déraciner en poésie.