urbanoïdes

En ville, le silence est une chimère
où l’imaginaire n’a plus toute sa place.
Rêver demande de s’extirper du bruit ambiant.
Or ce ram-dam urbain, ces bruits d’humains se dépêchant de vivre,
couvrent le son de la nature ; celui notamment du peu d’oiseaux qui s’adaptent avec mérite.
Pauvre terre.